Soner Euro Nitro Cup 2012 première manche.

on
Categories: SESSIONS|TOURNAAMENT

La Soner euro nitro cup est organisée par la société Soner appartenant à la famille Picaza, qui est le distributeur officiel pour l’Espagne et le Portugal de Nitro et Tracker, c’est la plus grande compétition organisée en Espagne, 101 bateaux, 6 nationalités sont présentes dont les meilleurs pêcheurs de Bass d’Europe, autant vous dire que le niveau est au plus haut, je pense qu’au dessus de la nitro cup ce sont

dating columbus msview websitehttp://www.wierchomla-apartamenty.com/lwx/good-free-dating-sites-yahoo/http://www.wierchomla-apartamenty.com/lwx/good-dating-interview-questions/

les USA.

Ces basser pêchent le bass 365 jours par an, lorsque nous avons expliqué à José Pastor et sa femme que nous nous étions entraînés 10 jours avant la compétition, ils ont ri en nous disant que cela fait 4 à 5 mois que les participants s’entraînent régulièrement sur le plan d’eau.

L’organisation de cette compétition est au top, tout est réglé comme une horloge, il n’y a pas de place pour de la triche ou du copinage!!!!!

Nous somme le samedi matin, la nuit à été bonne pour moi, mais maintenant le stress monte à vitesse grand V, pas de petit dèj je ne pourrais rien avaler pareil pour Chris qui lui n’a pas beaucoup dormi.

Direction la mise à l’eau ou il y a une file énorme pour mettre à l’eau les 101 bateaux, et tout ça dans le noir, il faudra +- 3h pour cela, nous sommes bien à l’avance mais il vaut mieux, un retard nous ferait perdre notre place de départ.

Le premier jour 10 Bateaux sont tirés au sort et dans ces 10 bateaux un commissaire de contrôle est imposé à chaque bateau, le lendemain lors de la deuxième manche ces contrôleurs seront imposés aux 10 premiers bateaux du classement de la première manche.

Le tirage au sort nous fera partir en 35éme position, nous sommes appelé par groupe de 10 bateaux et nous démarrons un après l’autre.

Notre tour arrive nous démarrons plein gaz vers notre plan vers nos premiers spots et démarrons le plan A, un plan qui se déroulera sans accroc puisque nous enchaînons les bass l’un après l’autre les montées d’adrénaline sont énormes, à chaque touche c’est l’émotion qui est multipliée par 100, c’est de la folie les bass sont déchaînés.

Tout se passe a merveille en très peu de temps le quota est rentré et nous sommes aux anges, 7 bass seront capturés en texas armored craw, jigs armored craw en trailer et topwater, avec un quota de 7 660 pour 5 bass dont un 2 170, un quota comme celui-ci sur une journée de pêche normale n’est pas exceptionnel, mais en compétition avec 101 bateaux qui font des vas et viens dans tous les sens c’est autre chose croyez moi, lorsqu’un bateau démarre d’un spot un autre arrive aussitôt la pression et le stress pour le bass sont énormes!!!

Nous n’en revenons pas, jamais nous ne pensions faire un résultat de ce style et aussi rapidement, la pression est complètement descendue, nous décidons de laisser les bass de ce secteur tranquilles pour demain et partons prendre la température des plans B, C, D,E,F mais malheureusement mauvaise surprise plus un bass à l’horizon, les fishs ne sont pas là, tous les autres postes ne nous rapporterons aucune touche, toutes les boites de leurres y passeront, pareil pour les techniques, topwater, dropshot, power-fishing, rien n’y fait, cela ne présage rien de bon pour demain sachant que la deuxième manche est toujours bien plus difficile que la première, mais nous ne lâcherons rien et continuerons à pêcher jusqu’à la dernière minute, un masta est toujours possible, quand on sait qu’un chèque de 600€ est offert au plus gros bass de la compétition, ça motive.

La journée se termine et nous rentrons à la mise à l’eau pour la pesée, nous sommes très confiants pour le classement et pensons être aux alentours du top 10, c’est en fin de soirée lorsque le comptage des points se termine que nous apprenons que nous sommes sur le podium avec une troisième place et le troisième plus gros bass de cette manche.

Une journée incroyable, mais il reste demain et le plus dur reste à faire, nous rentrons dîner à l’hôtel pour ensuite mettre en place une nouvelle stratégie pour demain, il faudra pêcher avec nos moyens, tout est à refaire depuis le début, nous devrons trouver la pêche seuls.

Ce n’est pas gagné mais le mental est au plus haut, Never give up!!!!!

Jim.

Biwaa Team.